Le chemin de l'éveil

Retour vers La Merveilleuse Légende

«  Puisque mon cœur ne se plaît pas dans le domaine des vanités, donne moi Kanthaka,
roi entre les meilleurs chevaux.
Je deviendrai bientôt le vainqueur de tous, le Seigneur de toute loi, l’ascète, le Mouni maître de la loi.
-Seigneur, partirez-vous cette nuit même ? Et celle-ci à l’œil pareil au lotus épanoui, ornée de colliers et de guirlandes de pierres précieuses, semblable à l’éclair qui jaillit des nuages amoncelés, ne la regarderez-vous pas, si belle sur sa couche ?
Ces flûtes et ces instruments qui résonnent avec douceur ne les entendrez-vous pas ?
Le jasmin, le lotus bleu, l’aloès, ne vous plairez-vous plus à les considérer ?
Ces mets odorants, ne les goûterez-vous pas ?
Ou irez-vous Seigneur ?
Ces vêtements très excellents, vous les laisserez aussi ?
Seigneur, Seigneur, ou irez-vous ?
- Il faut partir d’abord. Fais ce que je t’ordonne.
Alors Tchandaka, les yeux remplis de larmes, demande :
- Maître qui connaissez le temps, qui connaissez le moment, qui connaissez la proportion de toute chose, serait-ce aujourd’hui le temps et le moment ?
Pourquoi m’ordonnez-vous cela ?
- Mon fidèle, c’est que le temps est venu.
- Maître, de quoi le temps est-il venu ?
Et le Bodhisattva , levant le doigt répond :
Dans la recherche que j’ai faite du bien des êtres, j’ai décidé :
Après avoir obtenu de demeurer dans la Bodhi, (l’illumination exempte de vieillesse et de mort), je délivrerai les créatures.
Telle est la prière que j’ai prononcée.
Le temps de son accomplissement est venu.
En cela est la Loi elle-même.
Obéis et ne tente plus de me retenir...

La Merveilleuse Légende de Siddharta Sakya-Mouni Bouddha
Claude Aveline Editions Claire Lumière 13510 Eguilles (F)

Peinture Le départ

« Le Départ » Peinture acrylique sur contreplaqué
Année : 2007 Dimensions : 90 x 116 cm.
Durée d’exécution : 106 heures

Flèche haut de page